• ..... que tes petites créatures du ciel sont donc autoritaires !

    Il y a un an ou deux j'étais cueillie chaque matin au réveil par un "plus vite, plus vite".

    Depuis quelques jours j'ai droit à un "tout d'suite, tout d'suite".

    Nanmého ! C'est quand je veux, où je veux et à mon rythme !

    Faudrait voir à pas pousser mémère dans les orties !


    8 commentaires
  • Difficile de ne pas le repérer quand il s'approche de la maison avec son joli plastron rose vif. Toutefois le jeune homme reste discret, il se cache derrière les feuilles et ne reste, la plupart du temps, jamais assez longtemps au jardin pour que j'ai le temps d'aller chercher l'appareil photo.

    Les photos sont prises depuis l'intérieur de la maison, fenêtre fermée, et la seule où on le voit en entier il est de dos.

    Bouvreuil-pivoine.jpg

    Bouvreuil-pivoine---dos.jpg

    Sale temps pour nos petits voisins ailés. La cour est aussi animée en ce moment qu'un marché de Noël.


    5 commentaires
  • Loue petite maison avec jardin fleuri pouvant servir de piste d'atterrissage ou d'envol. A l'abri des prédateurs.

    Nid.JPG

    Actuellement occupée par une famille, nombreuse à en juger par les piaillements qui se font entendre, de mésanges charbonnières.


    3 commentaires
  • Pas beaucoup de diversité au jardin cet hiver. Seules les mésanges ou presque, occupent les mangeoires. Alors c'est un grand plaisir d'avoir apperçu ces passereaux colorés que sont les chardonnerets élégants (Carduelis carduelis).

    chardonneret-elegant-1.jpgchardonneret-elegant-2.jpgchardonnerets-et-mesange.jpg

    8 commentaires
  • Bonjour, c'est moi le merle moqueur.

    Je squatte ici et mange la nourriture mise obligeamment par les tenanciers (attention je n'ai pas dit les Ténardier) à disposition de mes petits congénères qui préfèrent manger par terre que dans des mangeoires, eussent-elles 3 *.

    Seulement aujourd'hui il neige à gros flacons, je sais que les graines sont là, juste en dessous, mais je ne peux pas les atteindre. Il faudrait gratter mais j'ai l'onglée. (J'espère que maintenant les larmes vous viennent aux yeux devant tant de détresse).

    Merle-gele.jpg

    Heureusement, comme je suis un mec plein de ressources, je vais me rabattre sur les baies du cotoneaster que j'avais dédaignées jusqu'à maintenant.

    Oserais-je un peu d'humour noir : "faute de grives on mange des merles".

    Merle-et-cotoneaster.jpg

    N'espérez néanmoins aucune reconnaissance de ma part : je mangerai leurs fruits sans vergogne quand sera revenu le temps des cerises.

    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique