• La vérité sur l'affaire Harry Québert - Joël Dicker

    Il fallait bien ça pour occuper les longues soirées sans télé, en Dordogne, dans une chambre d'hôtes perdue au fin fond de nul part, puisque ni le temps ni la fatigue ne nous disposaient aux promenades vespérales.

    Un très bon moment de lecture. Ce livre a été plusieurs fois primé et c'est amplement mérité.


    3 commentaires
  • Merci Arte pour ce concert de Barbra Streisand offert en replay à la malheureuse désœuvrée bloquée à l'intérieur par la pluie qui n'a pas cessé une fois de plus toute la journée d'hier.

    Un grand moment de nostalgie, casque sur les oreilles, son à donf et fini d'entendre la pluie-qui-fait-des-claquettes sur le vasistas (beurk ! beurk ! beurk ! je ne supporte plus ce bruit, il me rend neurasthénique, limite psychotique).

     

     


    2 commentaires
  • Hatufim

    J'avais beaucoup aimé la première saison 1 de Homeland. Surtout grâce à Damian Lewis je pense. Je suis incorrigible : dés qu'il y a un bôgosse dans un film ou une série je suis scotchée et ce depuis mon plus jeune âge. La seule chose que je pourrais reprocher à Homeland c'est d'être très (trop) américaine. Je regarde, je suis intéressée voire séduite mais à aucun moment je ne suis concernée.

    Avec Hatufim c'est différent. Pas de super-héros qui monopolise toute l'attention. Tous les personnages ont de l’importance. Ils sont humains, avec leurs peurs, leurs doutes, leurs faiblesses.

    Une très bonne série qui sort du lot. Merci Arte.

     


    1 commentaire
  • Mud : sur les rives du Misissippi

    Très joli film.Les 2 jeunes acteurs (Tye Sheridan et Jacob Lofland) sont magnifiques. J'espère qu'on les retrouvera dans d'autres films. Quant à Matthew McConnaughy, même pas lavé et pas rasé...... Et le  Mississippi bien sûr.

     

     


    1 commentaire
  • Promised land

    Sujet sensible en ce moment : l'exploitation du gaz de schiste.

    Un film qui fait réfléchir et qui aura peut être plus d'impact que de grands discours car on peut s'idenifier aux personnages.

    Pas de poursuites infernales, de gentils lâchement assassinés par des méchants avides d'argent et de pouvoir. Pas de grandes aventures ni d'effets spéciaux époustouflants. Juste des manipulations ordinaires de gens pauvres à qui on fait miroiter des fortunes pour qu'une multinationale s'engraisse encore plus sur leur dos et bien sûr en sciant la branche sur laquelle nous sommes tous assis : la Terre.

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique