• Mon adjoint avait retiré le nid vide et nettoyé la poutre. Un nouveau logement avait été construit aussitot. J'avais même apperçu une petite tête immobile qui dépassait. 

    Las ! je fus bien marrie de constater que l'oiseau avait déserté la place presqu'immédiatement.

    De (très) vilaines pensées me vinrent à l'esprit et je regardais certain prédateur de travers, allant même jusqu'à l'accuser.

    Et voilà ce que mon chéri m'a montré tout à l'heure dans un trou du  mur, à l'intérieur de la grange.



    rouge-queue.jpg


    Bien sûr ça ne dédouane pas totalement mon bouffeur de zoziaux. J'lui avais pas fait une marque sur la tête à ma prédédente petite couveuse mais il me plait de  croire qu'elle a préféré s'abriter des intempéries et de la chaleur et que c'est toujours la même.

    Maintenant le problème c'est que nous allons être un certain temps sans pouvoir fermer la porte.


    4 commentaires
  • Défenseurs des animaux venez à mon aide.

    Je suis la victime innocene d'une injustice flagrante et je le prouve.

    Pendant que ma vieille ennemie "Tatie Danièle" se prélaszse sur un royal coussin rouge et doré

    noisette-coussin.JPG



    moi, pauvre miséreux incompris, laissé pour compte, voyez par vous même comme je suis mal traité

    une-pierre-pour-oreiller.JPG


    j'ai un lit de gravillons et une pierre pour tout oreiller. C'est vraiment trop injuste.....

    Et dire que mon indigne môman envisage de s'inscrire à la communauté des chats. Avec un reportage pareil elle va se faire jeter vite fait bien fait (niak ! niak ! niak !).



    9 commentaires
  • 5,3°anti_bug_fck


    On se réchauffe comme on peut !

    punaise-ray--e.JPG

     



    Punaises rayées, communes dans les régions chaudes ki disent dans l'encyclopédie des insectes.
     
    Pôves bêtes qu'elle idée d'être venues se fourvoyer par ici.
     
    En attendant je ne sais pas si elle est dans le Kamasutra celle là mais comme je suis toujours soucieuse de me cultiver si l'un(e) d'entre vous l'a essayée j'aimerais qu'il (elle) me donne ses impressions.
     


    2 commentaires
  • Salut, 

    aujourd'hui c'est nous qui avons pris le contrôle de l'ordi de nos maîtres. 

    Au passage nous trouvons ce terme peu approprié car s'il y a des maîtres ici c'est nous. Et puis qui dit maître dit esclave. Et chez nous il n'y a pas d'esclave (encore que ...... des fois ...... notre môman.....). 

    Parents n'est pas plus approprié même si quelquefois ils se conduisent en pèpère et mèmère à leurs chachats. 

    Co-locataires donnerait une idée fausse de la situation car, comme chacun le sait, ce sont les maîtres qui habitent chez leur chat et non l'inverse. 

    Enfin c'est un vaste débat que nous lançons aujourd'hui nul doute que la blogosphère va en résonner pour longtemps. Peut être devrions nous ouvrir un forum dédié à ce sujet de société d'une importance capitale. Nous nous y attellerons dés la fin de notre petite sieste. 

    Aujourd'hui souris et p'tits zozieaux  peuvent vaquer tranquilles à leurs occupations le temps est toujours beurk et nous allons rester bien au chaud près du poële. Ce matin il fait 6° et môman ressorti ses chaussettes  et son gros pull.


    noisette-chaise-bureau.JPG              mimi-chaise-bureau.JPG


    3 commentaires
  • Ca y est le silence s'est fait sur la poutre. 

    Il était temps on se serait cru dans une cours de récré. 

    Avec le temps et leur croissance, les
    petits piou-piou du début étaient devenus de D'ENORMES PIOU-PIOU.
     


    rouges-queues-au-nid.JPG
    Heureusement samedi j'étais arrivée à temps pour immortaliser la nouvelle génération au nid. 

    Ils ont tellement grandis qu'ils y sont à l'étroit et que, même en se tassant, on les voit encore mais leur immobilité est totale.




    rouge-queue-sur-la-poutre.JPG


    Ce petit téméraire était comme tétanisé et, dés que j'ai reculé, il s'est précipité pour se cacher dans le nid avec ses frères et soeurs.





    Hier après-midi toute la famille a émigré au fond du jardin. La leçon de vol se poursuivait dans les arbres.

    Voilà, maintenant ils sont partis sans un au revoir ni un merci. Comment voulez vous que les enfants soient polis quand les parents ne connaissent pas les lois les plus élémentaires de la courtoisie ! En plus, dans quelque temps, Papa et Maman reviendront visiter les lieux  et repartiront avec un air dégouté si je n'ai pas nettoyé la place.

    Bon, il ne faut pas non plus que je sois injuste, se sont de très efficaces insecticides et finalement, entre nous, c'est un échange de bons procédés.

    Je ne serais pas  étonnée si cette année nous avions 3 pontes.


    Samedi c'était donc la journée des oiseaux. Un pouillot véloce à heurté la vitre de la véranda et est tombé complètement sonné dans ma chaussure de jardin. Il a eu la chance que j'arrive sur les lieux avant mes 2 fauves qui n'en auraient fait qu'une bouchée. J'ai coincé ma godasse au croisement de deux poutres le temps pour lui de reprendre ses esprits. Il est reparti non sans m'avoir laissé en remerciement ..... vous avez deviné, je n'en dirai pas plus ;-).


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique