• Le soleil est revenu et avec lui les délices de la sieste. Essayez donc d'en faire autant : Le nez posé sur la patte arrière ! J'attends vos photos.


    DSC-0270.JPG


    5 commentaires
  • DSC-0207.JPG

    Deux jolies petites têtes et la chance que l'endroit soit plus accessible que le précédent pour immortaliser leurs petits becs pointus. J'ai pris la photo pendant que papa et maman étaient partis au ravitaillement, ni vue, ni connue, j't'embrouille. Ce sont mes (gros) oisillons à moi qui vont être contents de profiter du spectacle.


    5 commentaires
  • Hé ! jeune couillon idiot ! 

    Ki cé la plus maline ? 

    Moi je chauffe tranquillement mes vieux os sous la couette des p'tits chéris en attendant leur retour. 

    DSC-0087.JPG

    Alors tu ricanes toujours ?


    3 commentaires
  • DSC-0053.JPG

     

    Niak! niak ! niak ! J'ai piqué son coussin à la vieille et elle m'a même pas vu !


    2 commentaires
  • Comme je suis très vite débordée par les tâches ménagères je me suis mise à la recherche d'une aide ménagère.

    Ça y est j 'ai enfin trouvé de l'aide pour le repassage qui est une de celles que j'aime le moins......

    repassage.jpg

     

     

     

    Dans un tout autre registre, mais s'agissant toujours du même personnage et de son très mauvais caractère, voici les derniers développements de sa relation orageuse avec Minouchet :

    Le matin au réveil je suis toujours très attendue par mes deux fauves affamés. D'habitude j'ai le temps de poser les deux gamelles assez loin l'une de l'autre pour éviter que "Tatie Danièle" ne crache sur Mimi. Ce matin ils se précipitent tous les deux sur la première posée et je n'ai donc d'autre solution que de poser la seconde à côté.

    J'ai évidemment sauté sur l'appareil pour faire une photo qui, je le sais,  réjouira Marie.

    repas.jpg



    Peut être arriverais-je un jour a voir ces deux là jouer ensemble. Ce n'est pas l'envie qui en manque à Minouchet mais Noisette est vraiment très mal embouchée à son égard. Et pas que, la preuve : c'est moi qui me suis fait cracher dessus en allant lui ouvrir la porte pour sa promenade matinale. Mais je l'adore et on s'fait d'ces calins toutes les deux dés qu'elle peut me coincer immobile quelque part, j'vous dis qu'ça  (cf. pêle-mêle).


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique