• Connaissez-vous les mots magiques pour transformer une vieille Cheyenne dépressive et amorphe

    cheyenne-malheureuse.jpg


    En une Cheyenne à l'oeil vif et prète à démarrer au quart de tour

    cheyenne-gaie.jpg

     

    Il y en a deux : promenade et gamelle.


    2 commentaires
  • Vous connaissez certainement l'histoire des deux petits poissons rouges  qui discutent dans  leur bocal. Le premier dit à l'autre : "Crois tu que Dieu existe ?" et l'autre lui répond "Bien sûr !  Sinon qui nous donnerait à manger ?"

    Et bien chez moi il y a un dieu ou plutôt une déesse (pfff!!! encore mon problème de chevilles qui enflent, ce que ça peut être douloureux...).

    J'ai déjà expliqué  que Noisette crache sur tout ce qui bouge et à la patte leste. Quant à Cheyenne, chienne de la famille Mon Grand, elle ne rève que d'une chose : courser les pauvres chats sans défense.

    Inutile de dire que la cohabitation entre ces deux là n'est pas toujours de tout repos.

    Oui mais..... Comme le dit le titre il y a une chose plus importante que tout dans la vie c'est d'être au plus près de son dieu.  Vous me cherchez ? Trouvez déjà les animaux je ne suis jamais loin. Je suis suivie jusque dans les wahwah et si la porte n'est pas bien fermée il y a toujours un museau qui se pointe pour réclamer une petite caresse.

    Et donc quand je suis au bureau, en train de lire vos  blogs, il y a une trève entre les deux vieilles ennemies afin de pouvoir rester près de moi.


    nois-cheyenne2.JPG


    10 commentaires
  • C'est déjà pas facile d'être laurier rose dans le Morvan, vous n'avez qu'à voir à quel point je suis rachitique et dépourvu de fleurs, 


    DSC03378.JPG


    mais si en plus je dois servir de chaise longue pour la sieste du matou, alors là je crie  : 

    STOP !


    et je crée séance tenante la Ligue de Défense des Plantes Maltraitées. Et qu'on ne vienne pas me dire que ce n'est pas une grande cause !  

    Frères et soeurs abandonnés, sans eau, dans des appartements dont tous les volets sont fermés ou sous un soleil de plomb (1), par des jardiniers sans scrupules partis en vacances, rejoignez moi !



    (1) Où ça ? Où ça ?


    2 commentaires
  • Hier matin en  nettoyant le nid déserté depuis deux jours par ma petite famille qui a pris son envol j'ai découvert qu'un oeuf non éclos était resté au fond du nid. 

    DSC-0404.JPG

     

    Voyez le fin travail de batisseur pour que ce soit sûr et confortable. Aurais-je une troisième nichée ? En tout cas leurs emplacements de prédilection sont nettoyés et prêts à les accueillir.


    votre commentaire
  • Où l'expression lézarder au soleil prend tout son sens.

    l--zard.jpg



    Il y a vraiment un Bon Dieu pour les photographes.


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique