• J'ai déjà abondamment parlé de mes rouquins du jour : chat et écureuils mais il y en a un dont je ne vous ai pas encore parlé c'est mon visiteur de la nuit.

    C'est seulement en hiver, lorsqu'il a neigé, que l'on peut voir des traces de son passage.



    On les reconnaît au fait qu'elles sont parfaitement alignées. C'est là qu'on s'aperçoit qu'il fait consciencieusement le tour de la maison.

    Au tout début de nos séjours ici, un soir d'été, j'avais entendu notre chat de l'époque feuler, puis il était rentré comme une bombe par la fenêtre de la cuisine. Je m'étais demandé ce qui avait bien pu lui faire si peur. Je pense maintenant qu'il avait du se trouver museau à museau avec un renard.

    Je l'entends souvent glapir la nuit. la première fois j'ignorais totalement ce que ça pouvait être et j'étais seule à la maison. J'avoue qu'il m'a fallu un certain temps pour m'endormir cette nuit là.

    5 commentaires
  • Au cas où ça vous aurait échappé, aujourd'hui, c'est la Saint Valentin. Monsieur Écureuil ne faillit pas à la tradition et a invité Mademoiselle Écureuille au Restau de Mercueil (3 graines de tournesols au Guide Sittelle et Pinson).



    Le lieu étant très fréquenté nos amoureux se retrouvent à des tables séparées ce qui ne facilite pas les grandes effusions.

    Arbitrairement j'ai désigné ce petit écureuil roux pour être Mademoiselle Écureuille



    et ce beau brun équilibriste pour être Monsieur Écureuil mais c'est bien sûr totalement subjectif et sans garantie et je ne pense pas qu'ils me permettent une observation plus attentive de leur anatomie.



    J'espérais pouvoir vous faire rêver style "ils se marièrent, eurent beaucoup d'enfants et vécurent heureux jusqu'à la fin de leurs jours" mais ouiquipédia me dit qu'une fois fécondée madame va le virer du nid pour élever seule ses 2 à 5 petits. Probablement une fan de J.-J Goldman.

    12 commentaires
  • Ce matin c'est Monsieur Écureuil qui était arrivé le premier et occupait la mangeoire sous le regard de Monsieur Gros-Bec sont concurrent direct et de Mademoiselle Mésange notre grand reporter.



    Monsieur Gros-Bec décide de se rapprocher de la sainte table mais Mademoiselle Sittelle, plus rapide et beaucoup moins timide l'a devancé




    Vexé, Monsieur GrosBec préfère quitter les lieux.



    Mademoiselle Mésange attend bien poliment que ces messieurs-dames aient fini de manger pour les interviewer.






    8 commentaires
  • C'est qui ce  drôle d'oiseau ?
    C'est qui cette bête à poils ?

    Hé les filles soyez sympas, rancardez moi !
    un peu snob le mec ! regarde il nous tourne le dos le malotru !

    J'crois bien qu'j'ai vu un gros minet
































    Mais oui, c'est bien un gros minet


    Heureusement la châtelaine, bravant les éléments au péril de sa vie, en robe de chambre et en chaussons, est venue récupérer le monstre et j'ai enfin pu me restaurer.

    Qui dit que la vie est calme à la campagne ?

    2 commentaires
  • Un nouveau personnage est apparu dans notre petite communauté. Plus roux avec une tache blanche sur la queue. Allons nous assister à une grande histoire d'amour ou d'amitié ?



    Le plus ancien a nettement remis l'autre à sa  place quand il a montré des velléités de grimper lui aussi près de la mangeoire.





    Mais une fois terminées leurs agapes ils sont partis du même côté et se sont poursuivis un moment dans le sapin.



    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique