• Grive draine

    Ca  faisait un petit moment que je l'apercevais dans le jardin sans parvenir à la photographier. Puis un matin alors que je tirais ma brouette je l'ai a perçue bien installée sur un nid batti au centre du prunier.

    Grive draine

    Elle avait  sans doute trouvé que je la dévisageais avec trop d'insistance et elle s'est envolée. J'en ai profité pour visiter l'intérieur de sa demeure. Très douillet, une invitation au cocooning mais encore vide..

    Grive draine

    J'étais un peu inquiète parce que les jour suivants je ne l'ai pas revue sur son nid. Je culpabilisais un peu, craignant de l'avoir fait fuir ou pire d'avoir gaché sa ponte. Mais il faut dire que, lorsque je suis dehors, ces jours ci, je ne suis pas seule et que le jardin n'est guère tranquille. Et puis hier, à une heure matinale où le reste de la famille traine encore, je l'ai revue. Immobile pour ne pas se faire repérer.

    Grive draine

    Et lorsque le débarquement des hordes hurlantes (j'exagère) l'a fait fuir j'en ai profité pour photographier, au jugé ce qui explique que la photo soit floue, l'intérieur du nid.

    Grive draine

     Quant à la famille Rouge-Queue elle a retrouvé la poutre de la véranda.

    « C'est la finSes premières fleurs »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Mai 2013 à 11:42

    Ils sont gros les oeufs....

    2
    Catherine 21210 Profil de Catherine 21210
    Dimanche 12 Mai 2013 à 12:12

    Non,c'est le nid qui est petit pour un oiseau de cette taille.

    3
    Lundi 13 Mai 2013 à 07:00

    Le calme est revenu dans le jardin tu va revoir touts tes habitués.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :